Ant-Man

  Réalisation : Peyton Reed

  Sortie : 2015

  Genre : Super-héros

  Durée : 117 minutes

 

Ant man poster

Chiant-man

 

Bon ce n’est sûrement pas mon titre d’article le plus subtil, vous m’en voyez contrit, mais je ne vois pas pourquoi je serais le seul à faire des efforts. Oui je suis énervé, Marvel Studios. Je t’ai souvent défendu mais si tu continues comme ça, je vais me fâcher tout rouge !

Alors Ant-Man, dernier film de la deuxième phase de Marvel qui s’attaque à un des personnages les plus intéressants de la Maison des Idées, Hank Pym, scientifique de géni… ah non pardon, qui s’attaque à Scott Lang, l’autre type qui a pris le costume de Ant-Man. Bon au moins on peut compter sur Edgar Wright pour nous faire un bon film ! Ahah.

 

Dieu que c’est chiant !

Je ne reviendrai pas sur la destitution d’Edgar Wright qui a cédé sa place à Peyton Reed pour désaccord artistique avec Marvel. Même si le réalisateur de la Cornetto Trilogy était infiniment plus prometteur ( voir ici : https://vimeo.com/96558506), il est impossible de savoir ce qu’aurait donné sa version. Il serait trop facile d’attribuer tous les éléments réussis du film à celui-ci. Concentrons-nous donc sur ce qui est finalement sorti en salles. 

Pourquoi ça ne marche pas ? Pourquoi Marvel n’a pas réussi à reproduire la recette Gardiens de la Galaxy (qui avait cependant ses défauts) ? Essentiellement à cause du rythme du film. Tout est convenu dans sa structure, rien n’est surprenant. L’histoire des origines du héros se fait en pilote automatique. On  n’échappe même pas au montage musical pour marquer l’apprentissage progressif des pouvoirs. Pitié ! L'intrigue nous mène paresseusement au combat final. Tous les personnages sont des clichés sur pattes exaspérants (j’appelle : l’ex-femme exaspérée, la petite fille qui veut son papa, le beau-père policier qui n’aime pas le papa, le méchant chauve jaloux du héros, la jolie et gentille fille jalouse du héros au début et bien sûr le comic relief/minorité ethnique …). Bref, tous les éléments pour faire un film sans se casser la tête. Les vannes font parfois mouche, mais ne suffisent pas à donner de l’intérêt au film. L’apparition d’un Avenger est aussi inutile que mal intégrée. On s’ennuie ferme.

Antman0007

To bee or not to bee ?

Peut mieux faire

Le film n’est même pas assez mauvais pour marquer les esprits. Il y a des bonnes idées. La dernière demi-heure nous réveille un peu et livre quelques bons moments. Notamment parce que le méchant enfile enfin son costume (BEAUCOUP TROP TARD) et on ne voit plus Corey Stoll qui joue aussi mal que dans House of Cards. Les scènes d’action sont bien faites et les pouvoirs d’Ant-Man bien utilisés.  Alors pourquoi ne pas leur laisser plus de place dans le film ? Il y avait plein de choses à faire avec ça ! Pourquoi aller rechercher les mêmes ficelles vues mille fois. Quel dommage...

Pour revenir à l’adaptation, ma pire crainte n’était pas totalement fondée. Utiliser Scott Lang en tant que personnage principal au lieu de Pym se justifie. D’abord parce que Pym occupe quand même une belle place grâce au jeu impeccable de Douglas. Et surtout parce que Scott était sûrement mieux adapté à une intégration rapide au « Marvel Cinematic Universe ». Hank Pym est un personnage crucial dans les comics mais il a un parcours pour le moins complexe. Le choix de Scott Lang permet de tirer le film vers la comédie avec un assez bon Paul Rudd. Les différents éléments de l’univers d’Ant-Man (La guêpe, les pouvoirs, le génie de Hank) sont même bien mis en valeur.

1891370 hank1

Par exemple, Hank Pym qui bat sa femme est difficilement adaptable dans l'univers Marvel au cinémaa

Mes craintes n’étaient donc pas fondées. Le film n’est pas une trahison de l’œuvre originale. C’est juste un film paresseux et banal qui manque cruellement d’audace.

 

Marvel : Phase 2

Marvel clôt donc sa deuxième phase en demi-teinte… La phase 2 de manière générale a été très inégale. Lancée par un mauvais Iron-Man, remise sur les rails par un très bon Captain America (il ne faut pas croire ce que dit Martin) et un Gardiens de la Galaxie plein d’énergie, elle s’est finalement essoufflée avec un Avengers 2 beaucoup trop brouillon et ce Ant-Man sans intérêt. Il faut que Marvel Studios apprenne de ses erreurs avant l’année prochaine. La phase 3 verra le fameux Civil War dont on attend beaucoup mais aussi l’introduction du Docteur Strange. Espérons que le réalisateur saura être plus audacieux pour nous décrire les origines du héros mystique…

En attendant si je vous ai découragé de voir Ant-Man, regardez-donc Henri Dès, vieux, qui chante « La fourmi amoureuse » avec un truc vert sur l'épaule.

2 1

 

Mehdi Khnissi

Enfant caché de Jean Grey et de Babar, je collectionne les bilboquets en bois.

Je regarde beaucoup de films longs et lents pour oublier l'absurdité de nos vies et je joue à FIFA aussi.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !