World of Warcraft - Le PvE (Partie 1)

Le PvE, ma première amour. Ces heures passées à inlassablement tuer des rats et des castors sans défenses qui passaient par là et ne demandaient qu'à brouter l'herbe de mon royaume. Pour qui se prennent-ils ces animaux ? C'est mon royaume !

I] Man versus wild 

Comme je vous l'ai dit la semaine dernière, la première chose à faire dans World of Warcraft, comme dans tout autre MMORPG, c'est gagner des niveaux pour monter jusqu'au niveau maximal. Pour cela, vous devrez gagner de l'expérience, et ce par de multiples moyens. Je n'aborderai pas les champs de guerre (PvP) qui vous permettent d'engranger de l'expérience, mais d'avantage de tout le reste, qui est en nombre dans World of Warcraft mais pas forcément de la plus grande variété. Le système de base de WoW est la quête, mission qui donnera lieu à récompense (or, équipement et/ou expérience). Et on pourra remarquer que dans le MMO de Blizzard, c'est le système de prédilection. La quantité de quête est astronomique, à tel point que vous aurez le choix entre de nombreux parcours pour gagner de l'expérience mais également de passer certaines quêtes que vous ne voudrez pas accomplir. Ce d'autant plus que le jeu a maintenant de la bouteille et que l'équipe de développement a diminué le besoin en expérience pour augmenter en niveau. A mesure que vous changez d'extension (car bien entendu, les contenus des extensions passées sont toujours présents et inclus dans la progression), la progression sera plus lente et vous aurez donc plus de quêtes à faire.

quete

Le problème avec ces quêtes, c'est qu'il arrive un temps où elles deviennent rébarbatives. Effectivement, elles peuvent paraître loin des MMO coréens qui vous demandent constamment de tuer des ennemis à la chaîne, sans base scénaristique ni but apparent. Cependant il faut admettre que les quêtes de génocides de sangliers ou de ramassage de plantes sont légion. Et ce ne sont pas les extensions qui auront amélioré leur originalité, même si Wrath of The Lich King voyait l'arrivée des engins de sièges et autres véhicules fantaisistes. Triste idée d'ailleurs... C'est bien dans le fond scénaristique et l'environnement qu'on remarque une différence mais pas spécialement dans la forme de la quête. Malheureusement, cette base scénaristique est souvent délaissée et pas forcément assez visible ; chaque joueur aura tendance à passer les dialogues, ne pas lire les quêtes et foncer faire son circuit de quêtes pour finalement les rendre toute à la base. Et à l'heure actuelle, la quête ne peut être une fin en soi. Si elle n'est pas travaillée, elle doit être accompagnée d'événements dynamiques (très bien amenés dans Guild Wars II ou en surnombre dans FF XIV) apparaissant au gré de vos aventures.

Il existe également des moyens plus ou moins dérivés pour gagner de l'expérience, comme pratiquer ses métiers (sur lesquels je reviendrai la semaine prochaine), l'exploration. Mais ce qui motive réellement le joueur PvE, ces heures passées à gagner de l'expérience, ce sont les instances. Et avant d'être difficiles et dangereuses (enfin … si on veut), elle sont plutôt faciles : ce sont les donjons dits « bas level », que vous pouvez faire pendant votre montée de niveau. Débloqués niveau 15, vous en aurez un grand nombre qui vous seront proposés en fonction de votre niveau. Il s'agit d'espaces fermés auxquels seul votre groupe a accès vous proposant des ennemis à tuer en groupes et des boss à stratégies plus ou moins élaborées. Vous pourrez y accéder à l'aide de « l'outil de recherche de groupe ». Ah, la recherche automatisée de groupe, belle idée de Blizzard également, qui n'était pas implémentée aux débuts de WoW. A l'époque, il était nécessaire de faire son groupe soi-même pour y entrer, en passant des annonces dans les capitales. Ce temps est révolu, et je dois dire que les conséquences sont aussi bonnes que mauvaises. Bonnes, car les joueurs ont pris l'habitude de vouloir jouer rapidement mais également parce que créer un groupe n'est pas toujours des plus aisés. Mauvaises, car cela contribue également à la généralisation du MMO Fast Food.

Le MMO Fast Food ? Moi, j'ai vu sa généralisation avec WoW. Je ne dis pas que WoW en a été la cause, mais il a aidé, c'est sûr. Il s'agit en quelques mots de la baisse de qualité du contenu d'un MMO par sa difficulté notamment mais également les choix proposés, les chemins à parcourir, bref tout ce qui peut prendre du temps à un joueur. Avec le temps, les joueurs et les développeurs ont appris à favoriser la facilité à tous les niveaux pour une expérience de jeu plus simple et donc (a priori) plus plaisante. Bien sûr, reste une bonne partie de joueurs extrêmement insatisfaits de cette généralisation et combattant tant bien que mal les nouvelles habitudes qui contribuent à faire des MMO des jeux banals et répétitifs, sans aucun challenge. Bien entendu, WoW n'a pas échappé à la règle et vous le verrez quand j'aborderai son évolution à travers les extensions.

 

II] Le HL, y'a que ça de vrai

Le PvE HL, instances de haut niveau, est une part très importante de l'activité sur WoW. L'activité principale, en fait, avec le PvP HL bien sûr. Et côté contenu, on peut dire que le « end game » est plutôt développé chez Blizzard. En effet, WoW propose un nombre convainquant d'instances de groupe à haut niveau, dans des configurations différentes :

  • Les scénarios (3 joueurs). Ce sont les petits nouveaux, apparus avec Mists of Pandaria et plutôt déroutants (dans le bon sens du terme). Ce sont des groupes de trois joueurs à objectifs rapides et récompense variable. Ils existent en mode normal et héroïque (plus difficile, donc). Je dois dire que cet ajout était plutôt bienvenue à une époque où le donjon était l'unique alternative pour profiter rapidement du contenu PvE de haut niveau avec la recherche de raid (je reviens là-dessus plus bas). En normal, ce sont des groupes désorganisés et pas forcément optimisés qui partagent des missions qu'une seule personne n'aurait pas su faire. En héroïque, ce sont de véritables challenges qui vous demandent de l'organisation et de la concentration.

  • Les donjons (5 joueurs). Et là, je parle des donjons de haut niveau, héroïques et donc présumément plus compliqués. Je dis « présumément » car depuis l'extension Wrath of the Lich King, ça n'est plus vrai. Exception faite des débuts de Cataclysm et des premières semaines de donjons héroïques où la difficulté était à son apogée et où 3 heures un dimanche après-midi ne paraissait pas forcément un temps important pour finir un donjon, les donjons héroïques sont devenus d'une qualité et d'une difficulté affligeante. Et c'est ce qui a, à mon sens contribué à la baisse de qualité de WoW, cette nécessité de baisser le niveau des donjons qui empêche tout simplement le joueur de rencontrer la difficulté sur son chemin. La difficulté fait partie du jeu ! Bien entendu, Blizzard ne l'entend pas de cette oreille puisque son objectif est de permettre à tous les joueurs de profiter de l'expérience du PvE HL. Même si cela signifie baisser drastiquement le niveau de ses donjons à tel point qu'ils se font souvent seuls avec l'équipement adéquat. Et si à une époque ils servaient à gagner de l'équipement, ce n'est plus le cas aujourd'hui ; ils sont devenus inutiles, rébarbatifs et franchement faciles. Une honte quand on pense aux donjons de qualité qui ont été faits dans les premières extensions (Mona, je ne t'oublierai jamais).

Mona

  • Les raids (10 à 25 joueurs). Attention, ici on touche au gros morceau. Si à la base ils comprenaient jusqu'à 40 personnes, n'avaient pas de mode héroïque et devaient tous se monter « à la main » (comprendre en invitant chacune des personnes dans le groupe en vérifiant bien son équipement, la connaissance de sa classe, son âge, son taux d'alcoolémie, son numéro de sécu...), je dois dire que les raids sont la plus grosse déception de Blizzard en PvE à l'heure actuelle. Non seulement leur niveau a baissé au fil des années (comme tout le reste, je sais) mais leur système a globalement perdu de leur grandeur. Laissez-moi m'expliquer. Au fur et à mesure des extensions, les raids ont subi coup sur coup des ajustements qui ont nui à leur qualité. Tout d'abord, le nombre. Avec BC, ils sont passés de 40 joueurs maximum à 25, généralisant surtout le raid 10 sous Wrath of the Lich King. Cette dernière extension était d'ailleurs la première à proposer le système de raid actuel : 10 joueurs ou 25 au choix, avec des stratégies partagées. Le raid 10, c'est tout ce que j'ai connu. Et si j'ai toujours préféré ce système parce qu'il me donnait l'impression d'avoir un rôle important dans le groupe, il est clair que c'était loin des batailles épiques à 40 dans le Coeur du Magma. A la place, j'ai eu le droit aux batailles contre des machines, dans des raids réactualisés et contre des pandas à 10.

    D'ailleurs, ces raids réactualisés sont le deuxième coup porté. Cataclysm cette fois-ci repose sur l'idée que le monde d'Azeroth tel que nous le connaissons a subi l'assaut des éléments et d'un pseudo-dragon qu'on tue à la fin de l'extension (probablement le pire combat que nous a proposé Blizzard pour le moment pour un boss de fin d'extension). Cela a permis à nos amis de Blizzard de nous servir des donjons et des raids modifiés mais similaires. J'arrête un peu la mauvaise fois en admettant que les raids n'étaient pas graphiquement si proches de ceux qui nous avaient été proposé. Cependant, des boss étaient communs, des combats plutôt ressemblants... De quoi nourrir quelques regrets. Si cela ne suffisait pas, les raids ont subi un dernier coup. Le pire, en fait. La baisse de leur difficulté. L'arrivée du mode héroïque n'était pas anodine, et accompagne la volonté de Blizzard de donner accès au contenu de haut niveau à tous les joueurs. Avec cela, la généralisation du fameux « nerf » rapide des raids à partir de Cataclysm (baisse de vie et de dégâts infligés par les boss) après quelques semaines d'intenses essais pour les moins bons, et de « roulage sur le boss » pour une partie plus organisée des joueurs, mais pas forcément plus douée.

    A tout cela, il faut également ajouter la recherche de raid. Vous vous rappelez de la recherche de donjon ? En gros, c'est la même chose. Mais en pire. La recherche de raid est pour moi ce qui a gangrené le système de raid depuis son arrivée. C'est devenu depuis l'unique moyen de trouver de l'équipement pour commencer les raids (j'y reviendrai la semaine prochaine) avec les World Boss et la réputation (pas toujours). Pire, c'est tout simplement une procédure absolument infâme que vous devrez répéter chaque semaine pour tous les boss dans l'infime espoir de recevoir la pièce que vous désirez. Votre activité hebdomadaire devient rapidement le LfR (comprendre Looking for Raid, recherche de raid), ce qui a eu raison de moi sur la fin. Comme pour beaucoup d'aspects de son jeu, Blizzard a baissé sa difficulté puis sa variété pour en faire une machine à occuper sans saveur et plutôt apte à vous dégoûter du jeu. Le but de Blizzard était de faire profiter plus de personnes du PvE HL. A mon goût, la firme a surtout dégoûté les amateurs de finition et de variété. Et ce n'est pas la suite de mon dossier qui prônera le contraire...

Boss

  • Pour finir, on peut évoquer les world boss et une forme particulière de raid. Les world boss ont évolué au fil des extensions pour s'imposer actuellement comme une machine à distribuer de l'équipement toutes les semaines sans saveur. Les combats sont plutôt simples ou mal calibrés, improvisés, présentant peu d'intérêt si ce n'est la possibilité d'obtenir de l'équipement intéressant rapidement. En ce qui concerne ces fameux raids particuliers, je veux ici parler des raids que Blizzard a sorti pendant les périodes d'inactivité, par exemple avant la sortie d'une nouvelle extension. Depuis plusieurs années, Blizzard avait pris l'habitude de proposer des raids contenant un seul ou quelques boss et moins grands pour faire patienter les joueurs avant la sortie du prochain gros raid. Enfin, jusque Cataclysm, où les joueurs ont dû attendre des mois avant de bénéficier de nouveau contenu avec l'arrivée de Mists of Pandaria. Et c'est là un autre défaut majeur du PvE HL de WoW. Si la sortie des raids est millimétrée, prévue et anticipée, l'entre-deux est souvent mal géré actuellement et donne lieu à des périodes de stagnation, souvent fatales au nombre d'abonnés. En l'occurrence, l'attente entre le dernier raid de Mists of Pandaria et la sortie de Warlords of Draenor sera plutôt gigantesque. Abonnés de World of Warcraft, et amateurs de PvE HL, bon courage.

Un dernier petit mot sur les stratégies. Une stratégie (strat. en plus court), correspond à la manière d'agir pour un groupe pour battre un boss de donjon ou de raid. Elles reposent souvent sur la synergie du groupe et sa capacité à jouer son rôle au sein d'un ensemble de joueurs. Si elles ont pu être variées et intéressante jusqu'à un certain point, il faut reconnaitre qu'elles ont largement perdu de leur intérêt. Encore une fois, je vais prendre l'exemple du dernier raid de l'extension Cataclysm qui marque pour moi une véritable rupture dans le PvE HL de WoW. Comme je vous l'ai déjà dit, cette instance marque l'apparition du système de recherche de raid. Pour accompagner sa nouvelle trouvaille, l'équipe de développement a également décidé d'adapter les stratégies au format. Des stratégies, de ce fait, extrêmement simplistes en LfR. Le problème, c'est que la baisse graduelle de la difficulté des stratégies dans les raids est descendue à un nouveau niveau avec ce raid. Ce furent des combats sans saveur, enfermés dans des arênes convenues, sur un fond scénaristique tout simplement grotesque. Le raid était une suite de combats sans intérêts et sans liens apparents (on voyageait d'une fosse à l'autre en drake, puis on prenait un portail, puis le dos d'Aile de Mort... un vrai cirque). A mon sens, le PvE HL de WoW ne s'est pas relevé depuis malgré des essais plus ou moins convainquants (j'ai apprécié quelques combats au Trône du Tonnerre, quatrième raid de l'extension Mists of Pandaria).

> Le PvE (Partie 2)

Martin Hervieu

Programmeur à mes heures, je reste avant tout un enfant des Dents de la Mer qui en plus de m'avoir donné mon prénom m'a donné un nouveau dieu.

Sinon, je joue aussi à des jeux et je regarde des films et surtout beaucoup de séries. Et pas que des biens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !