World of Warcraft - Le PvP

Les boss de raids et de donjons, c'est bien, mais c'est réglé comme une horloge. Le seul vrai ennemi, celui qui réagit et qui pense, c'est l'autre personnage joueur. Dans WoW, on dispose de pas mal de manières de taper sur l'ennemi, dans des endroits dédiés mais aussi simplement en faisant ses quêtes.

 

I] Une alternative pour le plus grand nombre : le BG

Le BG ou BattleGround, dans WoW, est le moyen le plus facile de faire du PvP. Enfin, si on omet le « PvP sauvage » sur les serveurs joueur contre joueur, les combats improvisés en Azeroth entre la Horde et l'Alliance que tout personnage aura l'occasion de rencontrer. Ces derniers atteignaient leur maximum lors de l'attaque de places fortes comme les capitales ennemies, ce qui a peu à peu disparu avec les extensions. Et pour le coup, WoW propose tout de même quelques alternatives viables pour les BG même si avec le temps, on finit par toujours répéter les mêmes. Le plus compliqué étant, bien entendu, de se faire entendre lorsqu'on joue avec des inconnus pour suivre la meilleure stratégie pour le groupe. Pour cela il reste tout de même le BG classé, avec des groupes bien organisés et des stratégies plus ou moins rodés qui permettent un défi plus intéressant. Ces BG permettaient (et permettent de nouveau) d'accéder à des grades ; une belle manière de mettre en avant vos accomplissements.

WoW a même voulu proposer des batailles de masse avant l'heure avec la bataille d'Alterac. Ah, Alterac, cet espèce de gros n'importe quoi où tu fonces dans le tas et essaye d'emmener un maximum d'ennemis avec toi avant de périr. Ce BG fait exception, puisque la majorité propose une capture de drapeau, de ressources ou d'atteindre le cœur de la forteresse adverse. A l'époque, il était permanent et proposait des combats de longue haleine et haletant. Ce n'est plus le cas maintenant.

Plusieurs possibilités, donc, et surtout le meilleur moyen pour récupérer de l'équipement ou de l'expérience. Pendant la phase de levelling, c'est un très bon moyen de récupérer de l'expérience facilement (ou pas) si vous gagnez relativement souvent. A haut niveau, c'est l'étape obligatoire pour obtenir de l'équipement PvP pour pouvoir attaquer l'arène. Inutile de vous dire que cet équipement est absolument crucial à l'heure actuelle. Il fut un temps où ce n'était pas forcément le cas, où les attaques étaient les principales décideuses de la mort de votre adversaire. Avec l'arrivée de la résilience, statistique présente sur l'équipement PvP augmentant la résistance aux attaques d'autres joueurs, et surtout sa prise d'importance sous WotLK, l'équipement est devenu primordial. Inutile d'essayer de tuer un personnage à bloc de résilience, c'était peine perdue. Et Blizzard a annoncé que dans Walords of Draenor, cette petite statistique serait oubliée... Un bel aveu de l'échec de cette politique de l'équipement roi en PvP là où le talent devrait avoir davantage d'importance ainsi que la réactivité.

Après le désintéressement du PvE a suivi le désintéressement du PvP, l'équipement étant de plus en plus facile à obtenir et les healers étant de plus en plus intuables.

Arene

 

II] L'arène : des déséquilibres persistants

Si dans un BG la stratégie joue beaucoup mais également la synergie de groupe, dans une arène, combat entre équipes de 2, 3 ou 5 joueurs, on ressent aussi le cœur du problème du PvP sur WoW. Ce qui motive la majorité des changements de Blizzard en ce qui concerne les classes de personnages, en particulier celles qui sont considérées trop fortes / trop faibles : l'équilibrage. Depuis fort longtemps Blizzard a fait des choix qui ont causé des déséquilibres dans les classes – ce qui est plutôt normal j'en conviens. Mais chaque nouvelle tentative s'est soldée par un échec, et les développeurs ne cessent de triturer les attaques et leurs effets pour essayer de proposer un combat juste. Malheureusement, dans la plupart des cas ce fut raté, le combat en arène devenant rapidement le terrain de jeu préféré de classes apparemment privilégiées (on pensera notamment à ces chers mages givres, oui, encore eux) qui prendront plus facilement le pas sur leurs adversaires.

Et la grande mode depuis un moment, c'est la plainte continue des joueurs sur les forums de Blizzard, dénonçant parfois la suprématie d'une classe, parfois son manque de puissance, à raison dans beaucoup de cas. Le problème, c'est que Blizzard est à l'écoute de sa communauté. Problème ? Oui, problème. Parce que la communauté PvP a souvent tendance à surpasser la communauté PvE qui subit les conséquences du déséquilibrage des classes. Souvent, des classes intéressantes en PvE seront accusées d'être trop puissantes en PvP et de ce fait amoindries. Le motto du joueur PvE, c'est que les complaintes des joueurs PvP régissent leur puissance, ce qui est plutôt étrange vous en conviendrez. Et c'est largement assumé, l'objectif étant de faire reroll tous les joueurs pour qu'ils puissent essayer toutes les classes ; un bon moyen de forcer les joueurs à jouer davantage. Ou à engager des bots?

> L'économie

Martin Hervieu

Programmeur à mes heures, je reste avant tout un enfant des Dents de la Mer qui en plus de m'avoir donné mon prénom m'a donné un nouveau dieu.

Sinon, je joue aussi à des jeux et je regarde des films et surtout beaucoup de séries. Et pas que des biens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !