FIFA 15

 Développeur EA Sports

  Editeur EA Sports

  Plate-forme : PC - PS4 - Xbox One

  Date de sortie : 25 septembre 2014

 

 

Fifa 15

Motion sickness

Tous les ans, certaines licences de jeux AAA nous offrent un nouvel opus. Qu’il s’agisse d’Assassin’s Creed, Call of Duty ou FIFA, on attend toujours une révolution qui justifie les 60 € que nous allons débourser (surtout lorsqu’on est joueur PC et qu’on est habitué à débourser 40 à 50€ au plus). Alors, que vaut cet opus FIFA 15 ?

 

L’évolution par l’émotion

S’il est une chose qu’on peut reconnaitre à FIFA 15, c’est qu’EA a clairement voulu mettre l’accent sur les émotions des joueurs. Qu’il s’agisse de frictions entre un tacleur et un taclé, de célébrations de buts, de perte de patience, EA a su retranscrire un peu mieux le football « comme en vrai ». Il est vrai que régulièrement, j’ai eu l’impression de regarder le foot à la télé, avec des statistiques en direct (enfin !), des ralentis avec du motion blur à ne plus savoir qu’en faire – surtout dans un jeu de foot – des commentaires sur les matchs à venir ou les matchs passés. Certes, EA a voulu faire un effort pour rendre le jeu plus vivant et plus proche de la réalité d’un point de vue « psychologique » plutôt que dans le gameplay. Bien évidemment, ces changements sont absolument mineurs, surtout en ce qui concerne les commentaires, toujours relativement moyens et répétitifs, et ils parviennent même à desservir le jeu à forte dose… Les mises en situation sont beaucoup trop nombreuses, à tel point qu’on aura le droit au moins une fois par match au typique « tu m’as taclé, on se bat, l’arbitre attend qu’on finisse et te met un carton ». Etait-ce vraiment utile ? Si ce n’est pour ralentir le jeu…

Fifa 15 1

Ouuuuh c'est magnifique le motion blur et si on en mettait partout partout ?

 

Une régression dommageable

Tous les ans, EA nous propose une nouvelle mouture de son jeu de soccer en nous promettant monts et merveilles. L’année dernière, des changements se sont fait sentir, de l’inertie dans les joueurs et la conduite de balle, des frappes plus pures et réalistes. Oubliez la simulation, FIFA 15 nous replonge dans les grandes années arcade avec des lacunes spectaculaires à plusieurs niveaux. Le plus ennuyeux est l’IA des gardiens, absolument catastrophique. Ceux-ci sortent sans prendre le ballon, ne dégagent pas d’eux-mêmes,  ratent les ballons. Ils sont tout simplement absents. Un jeu de foot, sans gardiens ? Je vois mal l’intérêt… A cela ajoutez des têtes souvent beaucoup trop simples à placer, des coups francs et frappes de loin trop faciles à rentrer. Et c’est quand on se prend un but du pied gauche à 35 mètres du but de l’arrière droit de Caen (avec tout le respect que je lui dois) sur une frappe brossée à la Messi qu’on arrive au bout de nos peines et qu’on se dit que FIFA 15, c’est avant tout le spectacle de pouvoir marquer avec n’importe qui, n’importe quand. Si contre l’IA je ressentais surtout une facilité pour mettre la balle au fond en prenant assez de risque, le multi-joueurs devient tout simplement aléatoire et récompensera le plus chanceux des deux joueurs.

Fifa 15 2

C'est assez ressemblant, il faut reconnaître...

 

Doit-on acheter FIFA 15 ?

Finalement, c’est ça la question que l’on est en droit de se poser. Si pendant des années c’est FIFA qui a repris le flambeau de la « référence du jeu de foot », cette année on peut sérieusement en douter. Etant à deux doigts de me remettre à FIFA 14, et sachant que PES propose de grandes nouveautés par rapport à son ancien opus, tout semble indiquer qu’il ne faut pas acheter FIFA 15. Pourquoi acheter FIFA 15 ? Parce qu’il est graphiquement impeccable, dispose d’une grande richesse dans ses modes de jeux et des licences de nombreux championnats. Pourquoi ne pas acheter FIFA 15 ? Parce que 60 € pour une mise à jour qui crée des problèmes de gameplay, ça me parait plutôt contreproductif, vous ne trouvez pas ? FIFA 15 ne propsoe rien de plus que son prédécesseur qui justifie plus de 20 € (et encore). En définitive, je vous déconseille de faire l’achat, même si je l’ai moi-même fait. FIFA 15 est une énorme déception, et Electronic Arts, monstre du jeu vidéo AAA, se doit de faire beaucoup mieux car ils en ont les moyens. Et dire que je leur ai encore donnée 60 € cette année… Il faut que j’arrête moi.

Fifa 15 3

Oh c'est génial ils ont mis de nouvelles célébrations ! Dommage que le jeu soit mauvais...

2 1

 

Martin Hervieu

Programmeur à mes heures, je reste avant tout un enfant des Dents de la Mer qui en plus de m'avoir donné mon prénom m'a donné un nouveau dieu.

Sinon, je joue aussi à des jeux et je regarde des films et surtout beaucoup de séries. Et pas que des biens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !