Mass Effect 2

  Développeur : Bioware

  Editeur : Electronic Arts

  Plate-forme : PC - PS3 - Xbox360

  Date de sortie : 26 janvier 2010

 

 

Mass effect 1

Jésus 2 le retour

 

Quand j'avais parlé de Mass Effect, je n'avais pas hésité à le comparer à Star Wars (en tout cas les films originaux) par la qualité de son scénario et la richesse de son univers. Cependant, le jeu gardait tout de même quelques limites, notamment dans son gameplay et sa diversité. Mass Effect 2 réussit-il à bien lui succéder ?

 

Un scénario toujours top

Nous avions quitté le commandant Shepard à bord du SSV Normandy après avoir triomphé de Sovereign. Or, c'est là-même qu'on le retrouve, à la recherche des Geths restant pour les éliminer. Malheureusement, Shepi se fait atomiser avec son vaisseau et meurt. Enfin, jusqu'à ce qu'il se fasse recréer en intégralité par Cerberus dans le cadre du projet Lazare, car une analogie avec Jésus n'est pas complète sans références bibliques (Lazare était le premier zombie de l'histoire). Amené devant l'Homme Trouble par Miranda et Jacob, ses futurs coéquipiers, il entendra parler de la plus grand menace que l'humanité ait rencontré : les récolteurs - des insectoides géants qui prennent des colons humains pour les entreposer (un genre de baie de stockage géante et pour humains). Tout en se méfiant de l'homme trouble et sans l'appui de l'Alliance Interstellaire qui ne préfère pas s'en mêler, il recrute de nouveaux et anciens coéquipiers pour défaire les récolteurs.

Mass effect 2

Une belle équipe de vainqueurs

 

Des évolutions dans le gameplay

Là où Mass Effect était franchement un RPG, Mass Effect 2 a changé de cap pour se diriger vers plus d'action. Il subsiste toutefois des éléments de RPG tels que l'amélioration du Normandy (deuxième du nom), l'attribution de points de talents (beaucoup moins nombreux et variés que dans le premier opus) et le système de dialogue impactant votre aventure. Cependant, vous pouvez dire adieu à la customisation de vos armes - un mal pour un bien - pour une bien meilleur ergonomie mais forcément moins de personnalisation. Un grand nombre d'éléments sont gérés automatiquement, tels que les objets de quête, alors que les armes ont été modifié pour accueillir des munitions. Une sorte de bond en arrière pour ce dernier point mais qui a l'avantage de renforcer l'aspect shooter du jeu. Les planètes peuvent être sondées en long, large et travers pour des ressources, ce qui représente du temps de jeu mais également une certaine contrainte puisque le processus est très long et répétitif (si vous voulez tout récupérer). Libre à vous de le faire ou non.

Mass effect 2 2

Des choix moins nombreux

 

La suite attendue ?

Mass Effect 2 marque un véritable tournant dans la licence Mass Effect. Si Bioware avait tout de même réussi un très beau coup avec le premier opus, notamment par l'univers et les mécaniques RPG, l'équipe de développement ne pouvait pas se permettre de continuer de s'appuyer sur des mécanismes vieillissants et devait prendre le tournant de l'action RPG. Ce fut chose faite avec Mass Effect 2. Si l'on peut regretter quelques choix malheureux, on ne peut qu'accueillir avec joie le deuxième opus qui en plus d'être rafraichissant (les quêtes secondaires sont bien plus intéressantes et scénarisées que dans Mass Effect) apporte des changements bienvenus et des améliorations importantes au gameplay. A cela on peut ajouter un univers qui s'étend avec de nouvelles races aliens, le développement des relations entre races et de l'Alliance Interstellaire, sans oublier le développement et l'éclaircissement de la menace des moissoneurs.

Mass effect 2 homme trouble

L'homme trouble veut que vous jouiez à Mass effect 2

5 1

 

Martin Hervieu

Programmeur à mes heures, je reste avant tout un enfant des Dents de la Mer qui en plus de m'avoir donné mon prénom m'a donné un nouveau dieu.

Sinon, je joue aussi à des jeux et je regarde des films et surtout beaucoup de séries. Et pas que des biens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !