Axiom Verge

  Développeur : Tom Happ

  Editeur : Thomas Happ Games

  Plate-forme : PC, PS4, PS Vita

  Date de sortie : 14 mai 2015

 

Axiom verge

Metroid revival

 

1986. C’est l’année où apparaît un certain Metroid sur Famicom, suivi l’année plus tard d’une sortie sur la console de Nintendo de l’époque, la NES. Le jeu a traversé les époques pour devenir une brique indispensable de l’histoire vidéo-ludique. Mais je dois reconnaître que j’ai toujours eu une préférence pour les versions 2D. Et apparemment, c’est aussi le cas de Tom Happ, créateur du jeu Axiom Verge.


 

Trace in High-Tek World

 

Vous contrôlez Trace, un scientifique qui se réveille dans un monde ancien et développé technologiquement après une blessure fatale. Votre objectif : vous frayer un chemin dans les limbes des différents mondes qui composent l’univers d’Axiom Verge à la manière d’un Metroid. Et clairement, on sent que ce dernier a été une grande influence dans la mesure où la carte, les améliorations et même quelques mécanismes ont été repris. Le jeu bénéficie toutefois d’une histoire et d’un univers propre (même si, encore une fois, ce dernier s’est tout de même pas mal inspiré des premiers Metroid par son aspect rétro). Axiom Verge vous fait découvrir peu à peu la raison pour laquelle vous vous trouvez dans cet endroit, des bribes d’histoire ici et là toujours plus cachés et qu’il vous faudra débloquer à mesure que vous progressez. Et si vous ne comprenez pas grand chose et avez tendance à foncer droit devant au départ, vous prendrez vite des précautions, tout d’abord pour éviter de laisser des améliorations derrière vous, et ensuite pour ne pas manquer des bribes de l’histoire. En effet, la majorité de votre aventure se passera en side-scroller et pas à lire des textes (qui sont toutefois bien présents pour un jeu de ce type). Bon, vous préférerez aussi réfléchir à votre progression pour éviter les allers-retours inutiles et les pics de difficulté.

 

Axiom verge 1

Plus compliqué qu'il n'y parait


 

Gear up

 

Comme dans Metroid - oui, il va falloir vous y faire, le jeu est clairement un hommage à Samus Aran - il vous sera indispensable de trouver de nouvelles armes, de nouvelles technologies et des améliorations (vie, puissance, portée, …) pour avancer. Notons au passage la difficulté relevée du jeu qui même en normal vous demandera de réfléchir avant de vous frotter à un boss, qui pourra vous demander un nombre d’essais élevé. Vous aurez donc des barrières qui se présenteront à vous pendant votre progression, qu’il s’agisse de boss, qu’il vous faudra souvent battre à l’aide d’une arme spécifique, ou de barrières physiques qui vous demanderont quant à elles d’avoir de nouvelles technologies telles qu’un drone, un grappin ou un genre de téléportation. Le backtracking, part obligatoire de tout Metroid qui se respecte, sera évidemment présent et vous fera souvent enrager - surtout que le jeu est “cassé” en deux et ne vous permettra pas de retourner aux premières salles avant d’avoir obtenu de nombreuses technologies supplémentaires lorsque vous êtes entrés dans la seconde partie. Un vrai casse-tête qui pourra vous faire rester dans des salles pendant des dizaines de minutes alors que vous ne pouviez rien y faire intéressant. Vous trouverez également des “morceaux” de vie et de puissance à la manière d’un quart de coeur dans un Zelda. Tout est fait pour vous faire chercher et pour vous présenter de la difficulté.

 

Axiom verge 3

Horrible ce boss... J'en pleure encore.

 

 

Jusqu’au-boutisme


On peut se demander si le jeu peut intéresser d’autres personnes que les fans de la première heure de Metroid. On peut également se demander si le jeu fait autre chose que de rendre un hommage appuyé à la série de Nintendo. Pour commencer, Axiom Verge a été développé par une seule personne, qui s’est également occupée des graphismes et des musiques. Rien que ça mérite le détour, surtout que Tom Happ ne s’est pas cantonné à un copier-coller de Metroid mais a su donner une vraie identité à son jeu grâce à un scénario propre, des idées intéressantes de gameplay et des effets graphiques qu’on ne pouvait pas obtenir à l’époque. Tout cela sans se détourner du matériau d’origine, hautement qualitatif, dont toutes les bonnes recettes sont reprises et dont l’ambiance est clairement présente. Et dans la lignée de tous les jeux indépendants rétros sortis depuis plusieurs années, le jeu se veut clairement communautaire en proposant un mode “speedrun”. La communauté a d’ailleurs déjà inventé plusieurs modes (dont les classiques Any%, 100% et low%) qui continuent de faire vivre Axiom Verge. Et même pour un joueur “casual”, l’envie de finir le jeu de fond en comble est bien là. Que vous soyez fans de Metroid ou que vous ayez envie de vous y mettre sans les tracas propres aux vieux jeux, Axiom Verge est fait pour vous.

 

Axiom verge 2

Le lance-flammes, avant ou après le dernier boss ?

 

4 1

 

Martin Hervieu

Programmeur à mes heures, je reste avant tout un enfant des Dents de la Mer qui en plus de m'avoir donné mon prénom m'a donné un nouveau dieu.

Sinon, je joue aussi à des jeux et je regarde des films et surtout beaucoup de séries. Et pas que des biens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !