Hotline Miami 2 : Wrong Number

  Développeur : Dennaton Games

  Editeur : Devolver Digital

  Plate-forme : PC, PS3, PS4, PSVita

  Date de sortie : 10 mars 2015

 

 

Hotline miami 2

Number confirmed


En 2012, on voit émerger un bon nombre de perles de jeux indépendants. Cette phrase vous dit peut-être quelque chose, si ce n'est pas le cas, je vous réfère à la critique d'un certain rédacteur de ce site. Nous sommes en 2015. Passé l'immense Binding of Isaac : Rebirth, les gros noms du jeu indé se font un peu plus discrets. Jusqu'à Hotline Miami 2 : Wrong Number, serpent de mer de ces quelques dernières années, enfin sorti. La connexion a-t-elle été réussie ?

 

Une suite logique

Vous vous rappelez de ce doux parfum de massacre ? Cette musique endiablée qui rythmait les coups de batte que vous asséniez à vos ennemis ? Ces petits hommes masqués et pixélisés qui s'agitaient selon vos ordres ? Ce sentiment d'accomplissement à la fin d'un niveau, lorsque vous aviez éliminé toutes les menaces potentielles avec succès ? Oui, je parle bien d'Hotline Miami. On peut dire que le deuxième opus ne rate pas son numéro, en nous offrant une expérience boostée à l'energy drink. Petit rappel : Hotline Miami est un jeu au design rétro en vue de haut dont le but était l'élimination de tous les ennemis de chaque stage, la plupart du temps armés. On peut dire qu'Hotline Miami 2 prend tout ce qui était bon dans son prédécesseur et multiplie les possibilités. Là où l'on pouvait utiliser couteau, batte, pied de biche, fusil à pompe, vous pouvez rajouter mitrailleuses en tous genres et tronçonneuse. L'hémoglobine coule à flot dans des niveaux tortueux ou ouverts, dans des situations variées, tout cela rythmé par un scénario à la pulp fiction qui fait se rencontrer les différents protagonistes à différents moments clés de l'histoire, ce que ne proposait pas le premier jeu qui nous offrait un scénario peu évident et assez cryptique (je vous rassure, le scénario reste complètement hallucinant).

Hm2 2

Boucherie !

 

Un gameplay retravaillé

Avant de passer au gameplay, petit retour sur les nouveautés proposées. Outre un mode hard et le New Game +, Hotline Miami 2 propose son lot de nouveaux masques, parmi lesquels un masque double, pour deux personnages (clic gauche tronçonneuse, clic droit pistolet), un masque permettant de faire des roulades ou ... de pouvoir écarter les bras et joyeusement arroser les ennemis à votre gauche et à votre droite. Et c'est là où un nouveau gameplay émerge, tendant à nous faire jouer davantage sur nos réflexes que sur notre réflexion, dans un jeu qui se veut encore plus puzzle game que son prédecesseur. Je vous l'accorde, la meilleure solution reste encore de bien réfléchir à ce qu'on va faire avant de le faire. Mais nom de dieu que c'est bon de faire trois roulades et de tirer sur les ennemis sur notre chemin sans mourir ! D'écarter les bras avec une classe infinie pour éliminer les deux ennemis qui se jettaient sur nous, à l'instinct ! Bon forcément, à l'écrit ça ne vous dit peut être pas grand chose, mais allez donc voir le trailer et vous verrez de quoi je parle.

Hm2 1

La classe à Dallas... à Miami

 

Une OST divine

S'il fallait citer un jeu dont l'OST est exceptionnelle il y a quelques mois, j'aurais eu tendance à vous dire Hotline Miami. Posez-moi la question aujourd'hui, je vous répondrai sans hésiter Hotline Miami 2. Comme pour le 1er opus, la bande son est complètement à propos, diverse (mais electro, on est d'accord) et brillante. Cette fois-ci, les français se font encore plus remarquer grâce à Carpenter Brut (le remplaçant spirituel de M|O|O|N sur cet opus puisqu'il est l'artiste le plus présent sur l'OST, en incluant également le trailer) et l'éternel Pertubator qui propose deux titres à sa mesure : parfaits. Et ces musiques servent encore davantage la mise en scène que dans le premier opus - la scène de braquage de banque qui s'ouvre sur Acid Spit de Megadrive est prodigieuse. On peut pinailler sur des détails : d'accord, Hotline Miami 2 n'est pas un canon de beauté. D'accord, les hitboxes sont encore hasardeuses et l'IA parfois injuste. Mais pour une dizaine d'euros, un jeu qui bénéficie de trois fois la durée de vie de son prédécesseur au moins et de cette qualité là, ça ne se manque pas. Potentiellement LE jeu indé de l'année 2015 (derrière Ori of course).

Hm2 3

Un petit Carpenter Brut là-dessus... Divin.

4 1

 

Martin Hervieu

Programmeur à mes heures, je reste avant tout un enfant des Dents de la Mer qui en plus de m'avoir donné mon prénom m'a donné un nouveau dieu.

Sinon, je joue aussi à des jeux et je regarde des films et surtout beaucoup de séries. Et pas que des biens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !