Hawkeye. Tome 1 : My Life as a Weapon

Auteur : Matt Fraction, David Aja, Javier Pulido

Editeur : Marvel

Sortie : 2013

Pages : 136 pages

 

 


 

16002136

 

La vie ordinaire d'un Avenger

 

Hawkwho ?

Très loin d’être le plus populaire des super-héros Marvel, Hawkeye est pourtant l’un des plus anciens et des plus présents. Apparu dans Tales of Suspense #57, alors vilain opposé à Iron Man, il rejoint la meilleure équipe de super-héros du monde (Thor, Hulk, Iron Man, La Guêpe, Heny Pym et Captain America) dans l’épisode 16 de Avengers. Il n’a aucun super-pouvoir mais c’est l’un des meilleurs archers au monde.

C’est un personnage vraiment très intéressant (et l’un de mes petits chouchous) mais  il ne semble pouvoir exister qu’au sein d’une équipe. Les trois tentatives de séries solos ont échoué au bout d’une année. Il n’a en effet pas le charisme d’un Wolverine, ou la puissance d’un Thor. Pourtant, il a une importance considérable au sein des Avengers, il devient même assez longtemps le leader de l’équipe de l’Ouest (West Coast Avengers). Son rapport avec les autres super-héros à l’égo aussi développés que leurs muscles est ainsi très intéressant. Parfois tête brulée, Hawkeye est cependant obligé d’apprendre l’humilité et la confrontation de cet humble mortel à des héros invincibles comme Hercule ou Wonder-Man est l’un des axes les plus pertinents de la série Avengers.

Mais il faut que j’abrège la biographie de Clint Barton (son vrai nom), car il s’agit bien d’une série solo qui nous occupe. C’est donc le quatrième lancement d’une série solo Hawkeye. Aura-t-elle plus de succès que les trois précédentes ?

 

Alias Clint Barton

David Fraction, le scénariste de la série, nous propose quelque chose très différent des séries principales de Marvel. Son parti pris est de nous montrer la vie de Clint Barton quand il n’est pas occupé à sauver la galaxie avec ses super-potes. C’est donc à échelle humaine que sont racontées les différentes histoires. Ce tome est une introduction à ce parti pris et nous présente donc une nouvelle facette de Hawkeye. C’est un reproche que l’on pourrait faire à la série : elle s’inscrit vraiment très faiblement dans l’histoire riche et chargée du personnage. En se focalisant sur Clint, l’auteur se débarrasse de tout ce qui a été écrit sur le super-héros et les histoires qu’ils proposent auraient pu avoir quelqu’un de tout à fait différent comme héros.

Et pourtant ça marche parfaitement. Les histoires sont courtes (2 arcs narratifs en cinq épisodes), efficaces et très bien rythmées. Fraction utilise Kate Bishop (la nouvelle Hawkeye créée dans Young Avengers) comme un side-kick et le duo fonctionne à merveille. On se demande parfois qui est le mentor de qui. Les dialogues sont efficaces et souvent très drôles. Voir Clint Barton face aux ennuis du quotidien redonne une vraie dimension au personnage qui se présente un peu comme un looser mais qui retombe toujours sur ses pattes.

Les intrigues ne mettent donc pas en péril la galaxie. Les décors sont urbains et les ennemis des voyous de seconde zone. Mais on est quand même très loin d’un Daredevil période Millar. Tout est en effet traité sur le ton de l’humour et de la légèreté.

Et en plus, David Aja, le dessinateur,  fait un boulot magnifique. Son style simple et épuré convient parfaitement à ce que veut faire Fraction des personnages. Mais c’est surtout son jeu sur le découpage de la page qui est un régal pour le lecteur. Il se renouvelle sans cesse et ses idées sont toujours bonnes. Le tout reste en plus parfaitement lisible, mieux,  le style d’Aja clarifie l’action. C’est un modèle de mise en image du récit. Il faut cependant préciser qu’Aja n’officie que sur les trois premiers numéros proposés. Le deuxième arc étant dessiné par Javier Pulido qui s’en sort bien mais qui est loin d’être aussi novateur.

Petit bonus, le TPB (Trade Paperback) propose aussi un épisode de la série Young Avengers Presents qui nous montre la rencontre entre les deux héros. L'histoire est sympathique mais anectodique et elle perd, contrairement à la série, beaucoup d'intérêt pour ceux qui ne connaissent pas l'univers Marvel de cette période.

 

Ce premier tome de Hawkeye vol.4 est donc une très belle réussite. Relancer une série solo sur ce personnage n’était pas gagné d’avance mais le détacher des Avengers et se pencher sur la vie de Clint Barton, héros ordinaire est une excellente idée transcendée par le dessin de David Aja. Pas besoin de connaître le passé du personnage, pas besoin de connaître quoi que ce soit à l’univers Marvel d’ailleurs, pour savourer les histoires. Je la conseille donc autant aux fans de la première heure qu’aux néophytes et je file m’acheter la suite.

4 1

 

Mehdi Khnissi

Enfant caché de Jean Grey et de Babar, je collectionne les bilboquets en bois.

Je regarde beaucoup de films longs et lents pour oublier l'absurdité de nos vies et je joue à FIFA aussi.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !