Six Feet Under

  Création : Alan Ball

  Nombre de saisons : 5

  Nombre d'épisodes : 63

  Durée : 55 minutes

  Diffusion : 3 juin 2001 - 21 août 2005

 

 


 

Six pieds sous terre 06

La mort : une affaire de famille

 

A l'époque de sa sortie, Six Feet Under avait de quoi faire du bruit : une série centrée sur le thème de la mort et abordant tous les sujets tabous de l'époque : drogues, sexe, homosexualité, adultère... Un vrai miroir de la société à travers une famille réunie par les circonstances funestes mais toujours divisée au fil des saisons. Tout simplement l'une des plus grandes réussites des années 2000 avec les Soprano.

 

Je vois des morts partout

Comme beaucoup de séries, Six Feet Under traite d'un sujet central et propose une nouvelle occurrence par épisode. Une nouvelle affaire pour la famille Fisher. Qui sont les Fisher ? Des directeurs de pompes funèbres. Et le ton de la série est donné dès le premier épisode puisque le premier mort n'est autre que Nathaniel Fisher, père de la famille. Pendant que son père mourait, Nate Jr faisait l'amour à une inconnue rencontrée dans l'avion qui l'amenait de Seattle, ville qu'il a choisie pour fuir son destin de directeur de pompe funèbre et sa famille. Claire, la plus jeune des enfants Fisher, faisait sa première expérience des drogues et devrait affronter la mort de son père dans un état second. Pour finir le tableau, David, homosexuel non assumé et second fils de Nathaniel et Ruth, maniaco-dépressive essayant de combler son vide sentimental par tous les moyens composent la famille Fisher, des personnes atypiques et pourtant tellement réalistes. Tous ont des combats à mener et les affrontent tant bien que mal avec un point commun : trouver leur place dans la société.

Sfu 3

Vous êtes bien sûrs qu'il est mort ?

 

Des sujets traités avec réalisme

La quantité de sujets traités par la série est d'autant plus impressionnante qu'ils sont traités avec brio et profondeur. Les soucis des Fisher, qu'ils soient profonds comme le deuil de leur père, professionnels comme la manière de gérer leur entreprise face aux immenses chaines qui les appâtent, ou plus superficiels comme les premiers amours de Claire et son incapacité à se décider sur son avenir, sont autant de manières de soulever des questions existentielles pour les personnages autant que pour nous. On pourrait ainsi en faire une liste assez impressionnante mais toujours captivante et ancrée dans la réalité. Ce qui frappe avant tout, c'est leur détresse et leur incapacité à soutenir une situation de stabilité et de bonheur sur la longueur. Et c'est ce qui les rend d'autant plus vrai, cette incapacité à se faire une place dans ce monde ou à comprendre ce qu'il attend de nous, tout simplement la question que se pose n'importe quelle personne livrée à elle-même. Ne vous méprenez pas, les Fisher sont bien à part, singuliers, mais vous arriverez toujours à vous agripper à une de leurs facettes (ou de celles des multitudes de personnages secondaires travaillés aux petits oignons) et à vous poser les mêmes questions.

Sfu 1

Des sujets souvent assez sombres

 

Une histoire moderne

Ce qui fait avant tout de Six Feet Under l'une des meilleurs séries de tous les temps, c'est son ancrage dans notre temps. De la même manière que Mad Men capte parfaitement les années 60, Six Feet Under nous fait parfaitement ressentir les malaises de l'époque moderne à travers des personnages brisés mais forts et qui nous porteront jusqu'au bout dans leurs décisions et leurs déboires. Car oui, les moments de joie et d'alégresse ne sont pas pas légion dans Six Feet Under, même s'il faut admettre que la série manie l'humour noir avec brio et nous fait prendre du recul sur des sujets dont nous ignorions pouvoir rire. A ce titre, Michael C. Hall prouvait déjà l'étendue de son talent en incarnant David, homosexuel qui ne s'assume pas dans la mesure où sa place dans la société serait remise en cause (notamment d'un point de vue religieux). Si vous avez vu Dexter mais pas Six Feet Under, préparez-vous à un choc, cet acteur est tout simplement un caméléon quand il s'agit de rentrer dans son personnage ; il entre parfaitement dans le décor. Les autres acteurs ne sont pas en reste ; Frances Conroy est, par exemple, plus vraie que nature dans le rôle de Ruth, veuve cherchant au fil des épisodes à combler ses besoins émotionnels avec ses enfants et ses amants tout en gardant la main sur sa vie.

Sfu 2

Hey, mais c'est Dexter ?

 

Un tissu scénaristique bouleversant

Avant de regarder Six Feet Under, il est important pour vous de savoir où vous mettez les pieds. C'est presque une épreuve de regarder les 5 saisons tant le drame est omniprésent. Bien sûr, l'humour noir très fin de la série permet de souffler la plupart du temps mais ne vous empêchera pas de vous poser de vraies questions. Six Feet Under, c'est une catharsis en 5 saisons de 12 épisodes, au bout desquels vous regarderez longuement votre mur en retenant votre respiration. Car cette série est une incroyable expérience et qu'il faut l'avoir vécue une fois dans sa vie. Après quoi vous ne regarderez plus le Mentalist de la même manière. Il y a des séries qui vous font passer le temps et d'autres que vous apprécierez en même temps que vous les regarderez. Six Feet Under fait partie de la troisième catégorie : celles que vous ne pourrez oublier et qui feront partie de votre panthéon. Plus qu'une simple série, c'est une véritable œuvre audiovisuelle et une épopée humaine.

Et qu'est-ce qu'elle m'a fait chialer la fin du dernier épisode quand même. Foutus flash-forwards...

5 1

 

Martin Hervieu

Programmeur à mes heures, je reste avant tout un enfant des Dents de la Mer qui en plus de m'avoir donné mon prénom m'a donné un nouveau dieu.

Sinon, je joue aussi à des jeux et je regarde des films et surtout beaucoup de séries. Et pas que des biens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !