Top 10 meilleures séries (MH)

Je vous vois déjà arriver avec vos revendications et votre mine déconfite, alors je vais mettre quelques choses au clair avant d'établir ce classement ! Evidemment, c'est un classement personnel et donc subjectif des séries que j'ai vues. The Wire ne figure donc pas dans ce top, au grand dam de la communauté sériephile (ou pas). Par contre si je ne mets pas Navarro, c'est par choix. Vous êtes prévenus.

 

1. Les Soprano

Oui, Tony arrive premier. Déjà parce que les Soprano est la première série de cette qualité à sortir, qui ouvrira la voie aux Six Feet Under et The Wire (merci HBO). Mais les Soprano arrive avant tout à capturer une image à la fois convaincante et plein d'humanité (dans ce qu'elle a de bon ou de mauvais) de la mafia italo-américaine de l'époque. La série s'appuie sur un casting très solide - Joe Pesci s'y serait senti comme chez lui - notamment James Gandolfini, d'une authenticité bluffante et, encore une fois, extrêment convaincant. Ce qui fait la plus grande force des Soprano, c'est sa capacité à retracer le parcours d'un homme exceptionnel dans un environnement exceptionnel de manière humaine. Et qu'il s'agisse du scénario ou de la réalisation, Les Soprano est tout simplement au top. Elle marque le début des séries à succès et de qualité.

Sopranos 1

Tony et ses amis. Des gens comme on en fait peu.

 

 

2. Mad Men

 

Comme prévu, Don est second, très proche de Tony. Je ne vous en ferai pas des tartines, étant donné que j'ai déjà écrit une critique sur la série. Encore une fois, la crédibilité et l'emerveillement l'emportent. Une histoire à la fois triste et ennivrante, d'un esthétisme fou.

Mad men 1

Pardon, deuxième ? Don n'est jamais deuxième...

 

3. Six Feet Under

Là non plus, vous ne serez pas forcément surpris si vous avez lu ma critique sur SFU. La vie bouleversante d'une famille définitivement pas comme les autres. Une série qui explore les tréfonds de la pensée humaine et des questions particulièrement poignantes, encore à l'époque et aujourd'hui.

Six pieds sous terre 06

Michael C. Hall avant la mauvaise décision : Dexter.

 

4. Black Mirror

Un peu l'OVNI de cette liste, certainement la série la moins connue. Pourtant, elle a eu l'effet d'une bombe pour moi, en nous proposant sous le format de trois épisodes d'une heure par saison des hypothèses sur le futur proche et sur l'impact de la technologie. A ne surtout pas manquer (ma critique ici).

Black mirror

Vite. Allez le voir. Vite.

 

5. Game of Thrones

Comment faire un top série sans parler de Game of Thrones ? La série - blockbuster (oui, j'invente des termes) a prouvé avec les années qu'avec une base littéraire solide, vous pouvez faire de grandes choses. Et ce qui fait la force de GoT, ce ne sont pas les dragons, white walkers et autres créatures magiques, mais bel et bien la politique et les affrontement entre les grandes familles de Westeros. Et si l'on ne sait pas s'habituer à la mort récurrente de nos personnages favoris, on déguste tout autant chaque épisode, en attendant le prochain. Le prototype même de la série qui se rapproche du monde du cinéma - d'une certaine manière.

Game of thrones

So long, Ned.

 

6. Breaking Bad

Breaking Bad, en voilà une série que j'avais mal jugée. Il faut dire qu'elle commence très lentement, et très difficilement. Un prof de chimie atteint du cancer ? Mouais. Qui fait de la meth ? Bonne idée, mais je m'ennuie un peu. Et là, c'est le choc. Une deuxième puis troisième saison qui font s'emballer la machine, une saison finale phénoménale, et une série qui devient culte. Qu'il s'agisse du jeu d'acteur (plutôt impressionnant pour le papa de Malcolm pour ne citer que lui), du décor ou du scénario, Breaking Bad atteint des sommets. Ils se sont tout de même bien foutus de notre gueule avec l'épisode de la mouche...

Breaking bad

All hail the king

 

7. Hannibal

Hannibal fut elle-aussi une surprise, tout particulièrement par ses plans sublimes et son ambiance complètement malsaine. Elle n'a définitivement pas à rougir face aux films, ni Mads Mikkelsen face à Anthony Hopkins. A voir, si c'est à votre goût (ma critique ici).

Hannibal 1

Du travail de précision...

 

8. House of Cards

N'en déplaise à certains, je mets House of Cards dans ce top. Si la série peut pâtir de certains errements et de certaines lenteurs, elle s'appuie sur un spectacle sans pareils sur le petit écran et un Kevin Spacey stratosphérique (d'autres qualificatifs de Kevin Spacey ici).

Hof 1

Kevin Spacey en impose.

 

9. Louie

Louis C.K., comédien de très grand talent auteur de stand-ups hilarants, s'est mis aux séries. Sa deuxième création sur le petit écran, Louie, est un chef d'oeuvre. Humoristique et un peu inspirée de la vie de Louis C.K., elle sait rentrer dans les recoins les plus sombres de notre esprit comme il sait si bien le faire lors de ses stand-ups. Ponctuée de nombreuses scènes de spectacle, elle met en avant ce que le comédien sait bien faire : peindre des sujets dramatiques sous un angle humoristique.

Louie

Louie Louie Louie Louiiiiiiiie

 

10. X-Files

Alors là, oui, je plaide coupable. X-Files en 10e de mon top. C'est un peu gros. Pour autant, cette série m'aura profondément marqué. Infiniment supérieure aux enfants illégitimes qu'elle a pu engendrer (Fringe, pour ne citer qu'elle), X-Files a fait sa part d'erreurs. Mais la série reste dans ma mémoire comme un monument de la science-fiction, cultissime car à la fois kitsch et en avance sur son temps. Le meilleur de David Duchovny, à n'en pas douter (pas très dur me direz-vous), et des théories du complot. Un très grand classique.

The x files

I want to believe

 

A cela j'aurais pu ajouter South Park, The Affair, Orange is the New Black, Masters of Sex ou Boardwalk Empire...

 

Martin Hervieu

Programmeur à mes heures, je reste avant tout un enfant des Dents de la Mer qui en plus de m'avoir donné mon prénom m'a donné un nouveau dieu.

Sinon, je joue aussi à des jeux et je regarde des films et surtout beaucoup de séries. Et pas que des biens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !