Top 10 meilleures séries (MK)

Petite précision avant que tu n’empoignes ta fourche et ton flambeau cher lecteur assidu, j’admets n’être sûrement pas aussi légitime que mes amis Hugo et Martin pour écrire ce top. J’ai, en effet, vu beaucoup moins de séries que mes compères notamment parce que je perds beaucoup trop de temps à faire des mots fléchés.  Si j’ai ouvert mon fichier Word, c’est d’abord pour me prêter au jeu amusant des tops mais aussi pour éventuellement vous inciter à regarder une de ces séries que vous auriez par malheur omis dans votre check-list. L’absence de séries chéries par votre cœur s’explique donc ainsi. Pas de Game of Thrones, pas de The Wire, ni de Sopranos dans ce top (mais je vous promets que je vais bientôt m’y mettre).

Par contre j’ai vu True Detective et  House of Cards.

C’est nul.

 

1.         Breaking Bad

C’est l’histoire d’un prof qui fait de la drogue et qui devient très méchant et chauve.

Breaking bad

Il est toujours difficile de mettre une série au-dessus du lot, de choisir celle  qui domine les autres. Après mûre réflexion, il me semble bien que Breaking Bad réussit à réunir tous les critères d’une série de qualité. Un scénario haletant et bien tenu du début à la fin, très peu de personnages et d’intrigues inutiles (n’oublions quand même pas la kleptomanie de Marie et le personnage de Skyler, écrit en dents de scie). Le duo Pinkman-White est devenu incontournable est restera au panthéon des meilleurs personnages de la télévision. La principale force de la série est l’écriture du personnage de Walter et de son évolution en Heisenberg. La série nous gratifie à un rythme effarant de scènes cultes (du corps fondu dans la baignoire à l’ATM) et prend beaucoup de risques, qui paient à chaque fois. Certaine scènes (notamment dans le désert) sont aussi d’une beauté à couper le souffle. Bravo.

 

2.         Mad Men

C’est l’histoire de mecs qui font de la pub dans les années 60.

Mad men 2

Ah Mad Men… Rares sont ceux qui accrochent directement à la série. Elle prend en effet son temps pour installer son univers et poser ses personnages. La qualité est pourtant au rendez-vous depuis le début et ne déçoit jamais. Chaque épisode est une pépite d’intelligence. Tous les personnages sont savoureux et comme pour Breakng Bad, l’évolution du personnage principal est le moteur clef de la série. Ah Don Draper…

(vous pouvez lire la critique de Martin)

 

3.         Six Feet Under

C’est l’histoire d’une famille de croque-morts.

Six pieds sous terre 06

Ici, pas de héros principal. Tous les membres de la famille Fisher se partagent les intrigues. La mort est au centre de la série puisque la famille gère des pompes funèbres. Un must-see absolu. Sûrement l’une des séries les plus émouvantes qui existent. La distribution est à la hauteur de l’écriture. Les Fisher me manquent...

(vous pouvez aussi lire la critique de Martin, qui décidemment a bon goût parfois)

 

4.         Louie

C’est l’histoire de Louie.

Louie

La série la plus drôle et triste du monde. Louis C.K ose tout et avec brio. On ne peut jamais deviner ce qui va se passer dans la scène suivante. Louis. C.K ne cherche pas le gag à tout prix et nous surprend assez souvent par des moments finalement assez tristes. L’imagination et l’audace au service du plus grand talent comique de notre génération. Que dire d’autre ?

 

5.         Rectify

C’est l’histoire d’un type, pas très causant, qui sort de prison.

Rectify3 440

Sobre et subtile, cette série est aussi très puissante, notamment grâce à Aden Young dans le rôle ambigu d’un ancien détenu dont on a du mal lire les pensées. L’hermétisme du héros est un levier important de la série qui s’il elle ne se livre pas au téléspectateur, finit par l’emporter dans son univers à la fois inquiétant et émouvant.

 

6.           Twin Peaks

C’est l’histoire de… euh… bah… ya un nain.

Index

Culte et à raison. David Lynch créé son univers et s’amuse avec pendant deux saisons. Si la série n’est pas dans le podium c’est à cause de son gros creux dans la deuxième saison et l’utilisation d’intrigues dispensables pour combler les trous (coucou Nadine). Sinon pour le reste du grand niveau. Comme d’habitude avec David Lynch, difficile de savoir où va l’intrigue. C’est drôle, c’est loufoque, c’est génial. Le dernier épisode est le meilleur final toutes séries confondues.

 

7.         Archer

C’est l’histoire de l’espion le plus drôle de l’univers. Sploosh.

As movember mustache stage 3

A mourir de rire. Cette parodie d’espionnage est un bijou d’écriture. La parodie des films d’espions est un genre en soi (OSS , Austin Powers, Johnny English…). Pourtant, le sentiment de déjà-vu n’apparaît jamais notamment parce que la série passe beaucoup de temps sur la vie bureau des agents. Les gags fonctionnent presque tous, les runnings gags sont perpétuellement réinventés. La série réussit à la fois les blagues vaseuses et les références subtiles. Je suis à peu près sûr que vous n’avez jamais vu un seul épisode alors QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ ?

 

8.         The Good Wife

C’est l’histoire d’une avocate qui a aussi une vie.

0232015a05767390 c1 photo the good wife saison 3

Enfin un procédural dans ce top. La série brille surtout par son écriture précise et efficace. Le personnage d’Alicia est particulièrement attachant mais le reste du casting est aussi impeccable. La série n’hésite pas à se frotter à l’actualité, la dépassant même parfois. C’est intelligent et souvent amusant. Pas d’objections, votre honneur.

(Vous pouvez lire la critique d'Hugo)

 

9.         Monty Python’s flying Circus

C’est l’histoire de l’humour anglais.

Monty python foot

Est-ce vraiment une série ? Peut-être pas. Mais qu’est-ce que c’est drôle. Pas la peine de présenter les Monty Python. Si leurs films sont connus, leur série de sketchs l’est un peu moins. C’est pourtant un régal permanent.

 

10.        Friends

C’est l’histoire d’une droguée qui fait un rêve très triste.

O jennifer aniston friends facebook

Là non plus, pas besoin de présentation. Culte est un mot faible pour cette sitcom qui m’a tant fait rire. Le plus dur pour une sitcom basée sur un groupe d’amis et de les rendre tous drôles et attachants. (How I met Your Mother n’est souvent drôle qu’avec Barney, pareil pour The Big Bang Theory et Sheldon). Ici, chaque personnage est réussi et l’harmonie est parfaite. A revoir en boucle.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.